Catégories
musique francophone

Catherine Ferroyer-Blanchard

Je danse et les gens me contemplent. Catherine Ferroyer-Blanchard. Quelques excellentes tounes que j’ai testé lors de soirées à Moncton et à Montréal. Ma préférée: «Tu fais le malin».

«Born in posh Monaco, Catherine Ferroyer-Blanchard grows up surrounded by jewelleries, casinos and diadems» Une bio trouvée sur son myspace où elle vend son nouveau simple en format cassette.

Visitez le site web officiel de Catherine Ferroyer-Blanchard. Ici, vous trouverez des chansons.

Catégories
musique francophone

Maggie Teyte interprète Beau soir de Debussy

Beau soir» de Claude Achille Debussy. Paroles de Paul Bourget. On trouve les paroles sur wikipédia.

Écoutez ici la version de Maggie Teyte, version enregistrée en 1944 et trouvée sur le disque Great Voices of the Century, publié en 1969. J’ai trouvé un site bien gréé sur la vie de Maggie Teyte. D’ailleurs il (www.cantabile-subito.de) propose de revisiter les grandes voix du passé.

teytescore.jpg

J’ai soutiré cet extrait du wikipédia en français: «Maggie Teyte, de son vrai nom Margaret Tate, née à Wolverhampton (Staffordshire) le 17 avril 1888 et décédée à Londres le 26 mai 1976, est une chanteuse d’opéra anglaise.

Elle est issue d’une vieille famille huguenote chassée de France par l’édit de Nantes, ce qui peut expliquer son goût pour la culture française. Son père est pianiste amateur.

En 1904, elle s’installe à Paris et devient l’élève de Jean de Reszke et de Reynaldo Hahn. Elle débute à l’Opéra à 18 ans aux côtés de Lilli Lehmann. Le 13 juin 1908, elle chante Mélisande à l’Opéra-Comique, succédant dans ce rôle à Mary Garden. À partir de 1910, elle étend son répertoire et poursuit sa carrière aux États-Unis (1911-1919).

Après la Première Guerre mondiale, parallèlement à l’opéra, elle donne de nombreux récitals (œuvres de Debussy, de Hahn) et se produit dans des opérettes.»

Trouvé suryoutube:

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=rhh9q6zZcFs&feature=related]

Catégories
musique francophone

André Popp

Un nom familier. André Popp. A collaboré avec plusieurs «grands» de la chanson francophone, en plus d’avoir été connu en occident pour un certain nombre de compositions, notamment L’amour est bleu (Love is blue). Il a travaillé avec Michel Legrand, Henri Salvador, Juliette Gréco, Claude François, Marie Laforêt, France Gall, Françoise Hardy, Céline Dion, etc. On pourrait chaleureusement le traiter de «grand-papi» de la chanson!

La biographie la intéressante que j’ai trouvé à son sujet: sur un site anglophone dédié à la space-age pop. spaceagepop.com relate ses débuts en musique: fils d’organiste! Wikipédia a un article qui mérite d’être amélioré. Musique en ligne a la biographie la plus complète sur le web. J’ai aussi trouvé sur Traxzone un entretien récent avec le compositeur.

J’ai trouvé le disque Why Say Goodbye d’André Popp dans un bazar. Pas n’importe lequel: un bazar dans un Centre d’Hébergement et de Soins de Longue Durée. Chanceux que j’étais: je suis tombé sur une collection de musiques instrumentales à prédominance orgue et percussions.

Why say goodbye

Mon amour, mon ami a été créée par Marie Laforêt en 1967…

[youtube_sc url= »http://youtu.be/bc2Rsd7n7JM »]

et reprise en 2001 par Virginie Ledoyen dans le film 8 femmes, de François Ozon.

[youtube_sc url= »http://youtu.be/dwEKd6DovzY »]

Voici la version d’André Popp. Vous pouvez acheter des chansons sur Internet ou tentez votre chance auprès d’un discaire compétent. Un peu difficile à trouver ce Why Say Goodbye