les sables bitumineux de l’Alberta dans le Monde diplomatique

Suncor - Alberta. © Greenpeace / Colin O'Connor

en avril dernier, le mensuel Le Monde diplomatique rapportait l’augmentation des cas de maladies chez les individus habitant dans les réserves des Premières nations en Alberta. ces réserves se retrouvent près des exploitations des sables bitumineux qui par un processus polluant réussissent à en extraire du pétrole. Radio-Canada rapporte aujourd’hui que plusieurs corporations états-uniennes boycottent le pétrole sale de l’Alberta.

Or noir contre peuples premiers canadiens: Sous les sables bitumineux de l’Alberta
Par Emmanuel Raoul

A force de cadeaux fiscaux, d’absence de régulation et de laxisme environnemental, les conservateurs au pouvoir en Alberta ont transformé, avec l’aide d’Ottawa, le nord de la province en un supermarché du pétrole sale au profit des multinationales et du voisin américain. La forêt boréale est sacrifiée, tout comme les premières nations de la région. Lire la suite…

Édith Piaf

Édith Piaf interprète Milord au Ed Sullivan Show en 1959. de nos jours, il y a peu d’artistes qui chantent en d’autres langues que l’anglais aux stations anglaises, que ce soit aux États-Unis ou au Canada. comment se fait-il qu’il n’y ait pas porosité linguistique entre les stations de télévision?

Rolling Stone: 500 greatest songs from american and english males

j’ai aperçu récemment le numéro spécial de la revue Rolling Stone qui propose la liste des «500 greatest songs of all-time». la tentative pourrait être considérée intéressante si elle soulignait d’autres chansons que celles qui proviennent des États-Unis et de l’Angleterre.

la liste n’est pas très inventive, comprend seulement des pièces en langue anglaise (Oum Kolthoum ne s’y trouve pas… Édith Piaf non plus), est mal nommée (500 greatest songs from american and english males: un peu plus de 50 chansons dont le lead est par une femme ou partagée…), et ne sert qu’à mousser l’écoute des stations de radio de rock classique… quelle perte de temps…