Les Georges Léningrad

J’ai vu Les Georges Léningrad lors d’un spectacle au Cabaret juste pourire à Montréal. Ils faisaient la première partie de Stéréo Total. Il y a de cela, deux, peut-être trois ans. Impressionante machine! J’ai été impressionné par l’ambiance, le son, le côté visuel développé. J’avais la tendre impression de voir un groupe métal fondu au soleil. Dansant!

Ce vidéoclip de la chanson Ennio Morricone vous donnera le goût d’acheter leur disque Sangue Poro (un beau jaune crémeux le 33 tours!)

Wikipédia dit ceci d’eux: «Les Georges Leningrad est un groupe de musique rock «pétrochimique» mythique de la scène « indie » québécoise et en particulier montréalaise. Il se composait à l’origine de quatre membres jusqu’au départ de la bassiste Toundra LaLouve. Les membres restants sont Poney P (voix+claviers), Mingo (claviers+guitare) et Bobo Boutin (batterie+claviers).

En mars 2007, un des membres est porté disparu ce qui produira la dissolution du groupe. Depuis Poney P à obtenu une position d’alto au « Philadelphia Phillarmonic orchestra » (PPOM). Mingo l’indien compose et enseigne la musique contemporaine à l’institut DAFG d’Istambul. Bobo Boutin continue à suivre Mr. Gilles Robert dans de nombreuses conférences mondiale. Le 26 juin 2007, le groupe donne son dernier concert.»

Le Wikipédia anglo est plus optimiste sur leur avenir: «After announcing in early 2007 on their MySpace page that they had broken up, Les Georges Leningrad now say that they may play more shows sometime in the future.»

Leur site officiel www.lesgeorgesleningrad.org

les georges léningrad

Écoutez Les Georges Léningrad et le magnifique Mange avec tes doigts!

Persée Poliss

À la station CKUM (Moncton), j’ai un jour trouvé le disque compact Arret’ la guer’ de Persée Poliss. Je ne sais pas comment ce disque s’est retrouvé là: Persée Poliss est originaire de la Réunion. De plus, ce que j’ai découvert plus tard, il n’est pas distribué au Canada. Après des années de recherche, je l’ai finalement trouvé via internet.

C’est une chanson qui a été ma porte d’entrée à l’album. Faux train. Un doux reggae chanté par Jessica Persée, fille de Patrick Persée, parolier et compositeur du groupe. J’ai été également charmé par le créole chanté sur le disque. Par les rythmes, les paroles, l’atmosphère générale de l’album.

J’ai trouvé ces quelques commentaires biographiques sur internet:

«Avec cet album, Patrick Persée, chanteur populaire réunionnais au charisme débordant signe ici son septieme album solo …

Quinze années de création qui l’ont amené à résider en France pour y concocter un disque mur, aux paroles tantot sensibles tantot revendicatives, soutenues par une musique ou Patrick s’affirme comme l’un des artistes réunionnais les plus progressistes .

Depuis son premier opus en 1991, « Ti Galet » qui est sorti en K7 en 1991, puis réédité en CD en 2002, cet auteur-compositeur interprete autodidacte n’a cessé de mélanger les rythmes et mélodies traditionnelles de son pays (le Maloya et le Séga) aux musiques du monde entier, jonglant habilement au gré de ses productions avec le Rock ou le reggae…»
http://www.myspace.com/patrickpersee

«JESSICA PERSEE, est la seule présence féminine sur la compilation «ROOT’S L’ATTITUDE». Fille de PATRICK PERSEE, rasta de la Réunion.

Originaire de Piton St Leu, village perché sur la montagne, son père, PATRICK PERSEE sort son premier album, « TI GALET » en 1992, suivi de « ARRET LA GUER » en 1993 avec son groupe PERSEE POLISS. En 1994 sort « YING YANG », et en 1997, PATRICK compose pour sa fille JESSICA l’album « DI PA PAPA » Une voix claire et limpide sur des textes d’une rare qualité, soutenue par une production en béton (KOOL KREOL), force le respect et le public ne s’y trompe pas. JESSICA, alors âgée de 13 ans fera l’unanimité, l’album est un succès immédiat.

PATRICK PERSEE, compositeur hors paire continu sa route pour flirter avec la world music et le RAP de la banlieue parisienne.»
http://www.numbawani.com/persee.htm

Pôle régional des musiques actuelles de la réunion

persée poliss

Écoutez Zinzin et Faux train de Persée Poliss.

Idée du Nord

 

Début 90. J’essaye en vain de me rappeler la date… Un spectacle au bar Le Kacho. Le line-up: cinq groupes de Moncton. Rich Hippies, Purple Knight, Eric’s Trip, Bad Luck #13 et Idée du Nord. Toute une soirée! C’était la première fois que je voyais ces groupes en spectacles (sauf pour les Rich Hippies). Je suis sorti de cette soirée bien impressionné. Surtout par le fait de voir Idée du Nord chanter en français. Fait plutôt rare en ce temps-là.

À quelques reprises, j’ai eu la chance de voir Idée du Nord en spectacle, au Kacho à nouveau, au Centre culturel Aberdeen, au Bistro de l’université. D’ailleurs, le spectacle au Bistro était organisé conjointement avec Zéro degré Celsius et Les oranges bleues avec qui je collaborais à l’époque. Un spectacle pour le 15 août 1993!

Sur internet, je trouve peu de renseignements sur Idée du Nord. Je ne m’aventurerai pas à donner les dates d’activité du groupe, mais je sais qu’il a été actif sur près d’une dizaine d’années. Le group était composé de Benoît Dugas, Marc Doucet, Claude Léger, J.P. Thibodeau, Greg Landry. Un 45 tours: Lawrence en 1993. Un disque compact en 1994: The Hope of Rodriguez Melanson. Une cassette Idée du Nord/ Live Idea of North. Une participation en 1993 au mini Never Mind the Molluscs avec Eric’s Trip, Sloan et jale.

Bodily Deltas du long jeu a été reprise par Marie-Jo Thério sur son album Les matins habitables paru en 2005. On peut l’écouter ici.

«Chaque année, les organisateurs du 15 août des fous nomment à l’Ordre du Temple des fous des Acadiens ayant contribué à l’épanouissement de la culture acadienne. Au fil des années, Gérald LeBlanc (2004), Idée du Nord (2004), Guy Arsenault (2005) et 1755 (2005) ont été nommés chevaliers de l’Ordre. Cette année [2006], c’est au tour de Régis Brun et Dano Leblanc de recevoir cet honneur. »

Écoutez Taxi.

Pour acheter le disque? Demandez chez Artsy & Vintage sur la St-George à Moncton. On pourra sûrement vous diriger…