Catégories
musique acadienne

La Brise du bayou

J’ai trouvé ce site: La Brise du Bayou. Un dénommé Ricky, un houme de la Louisiane.

Je repique de son myspace:

«Bonjour! Mon nom c’est Rocky et je d’viens de Petit Caillou, Louisiane. La Brise du Bayou! a été crée en janvier 2006 équand-ce que j’étais las de voir qu’y avait pas de musique cadienne pour les jeunes. Ouais, y a des jeunes qui joue la musique cadienne traditionnelle, mais ça veut pas dire que les jeunes aime ça. Une culture peut pas être limitée par son folklore. Il faut que ça soye rélévant et il faut que ça change avec le temps. Ça fait, j’ai commencé à écrire des chansons cadiennes dans les styles d’àjourd’hui pour montrer qu’on peut faire mieux pour la jeunesse cadienne. Comment-ce qu’on va intéresser les jeunes si on fait pas ça que les jeunes aime?

Ça ici, c’est la première fois que le français cadien assaye de s’adapter à la musique hip-hop. La Brise du Bayou! est le pionnier du hip-hop cadien.»

Des chansons? Il y en a quelques-unes sur son site (www.myspace.com/labrisedubayou).

Catégories
musique acadienne

D.L. (Doris Leon) Ménard

La porte d’en arrière. Une chanson incontournable du répertoire cadien de la Louisiane. Je l’ai entendue pour la première de la bouche de Zachary Richard. Cette version se trouve sur son album Mardi gras. À CKUM, j’ai déniché La veillée des veillées (enregistrement tiré du troisième festival de musique traditionnelle 1975). Sur cet album double, le groupe de Marc Savoy en propose une interprétation, avec monsieur Doris Leon Ménard à la voix et à la guitare. (Un extrait du film réalisé lors de cette soirée de 1975). Sans compter toutes les autres versions que j’ai trouvé depuis quelques années…

À force de chercher, j’ai finalement trouvé sur internet la version originale enregistrée par son auteur/compositeur D.L. Ménard. Je ne me souviens pas exactement où je l’ai trouvé ce fichier musical…

Entrevue avec D.L. Ménard sur Évangéline the website. Quelques photos de l’artiste en 2002. Si vous avez des dificultés à défricher les paroles, j’ai trouvé les paroles sur le web.

Monsieur Ménard aurait perdu son atelier dans l’ouragan Katrina en 2006. «“The only thing holding my bones together is my imagination,” quipped Cajun country singer D. L. Menard, whose furniture shop in rural Erath was trashed by Katrina’s evil twin Rita.» HighTimes.com

Des disques de D.L. Ménard à vendre.

d.l. ménard

On écoute La porte d’en arrière interprétée par D.L. Ménard

Catégories
musique acadienne

Nathan Abshire 1915-1981

Il y a quelques années, la direction de CKUM-MF radio communautaire de Moncton décidait de faire de la place pour les nouveaux arrivages en disques compacts par la dissolution de la collection de disques vinyles. J’ai fait du bénévolat à cette station pendant près de 9 ans et j’en ai fait joué des 33 toutes et des 45 tours. On y trouvait de tout, dont une petite collection de musique cadjenne.

Grande vente de débarras: j’ai tenté d’y arriver tôt. On essaye toujours d’arriver tôt à ces événements. Quelques disques j’ai ramené chez-nous dont le magnifique Allons au fais dodo (Swallow Records LP 6009).

Sans blague, je le fais jouer à presque toutes les fêtes chez-nous. Rugueux, intense. Unique. Des chansons enregistrées probablement entre les années 50 et début 70. Les québécois et les fransaskois ont de la difficulté à comprendre les paroles…!

«Nathan Abshire était un beaucoup bon joueur d’accordéon de musique « Cajun ». Il jouait des chansons « Cajun » dans les années 30 et 40, des « reels » qui étaient populaires dans le temps de son père, et aussi des chansons de blues qu’il a fait lui-même.

«Abshire est né au ras de Guedan le 27 de juin 1915. Son père, sa mère, et un oncle tous jouaient l’accordéon. Abshire a commencé à jouer l’accordéon à l’âge de 6 ans, et à l’âge de 8 ans il jouait assez bien pour jouer dans des bals de maison. Dans quelques années, il était bien connu dans le sud-ouest de la Louisiane, et il était demandé pour jouer des bals de danse dans les « halls ». Abshire aimait et était influencé par la musique à Amédée Ardoin. Des fois, ça jouait dessus le même « bandstand ». On peut voir l’influence de blues par les chansons comme Service Blues, French Blues, et Pine Grove Blues.

«Abshire jouait beaucoup dans les années 30, et il a recordé pour le RCA Bluebird Co. dans 1935. Dans la deuxième guerre, Abshire était dans l’armée. Après la guerre, il a recommencé à jouer la musique « Cajun » traditionnelle. Sa chanson « Pine Grove Blues » était recordée dans 1949 pour le O.T. « label ». La musique d’accordéon était après revenir à la mode. Dans les années 60, il était un dans les premiers musiciens pour amener la musique « Cajun » en dehors de la Louisiane. Il a voyagé avec les Frères Balfa aux festivals en travers de les Etats Unis et le Canada. Il a recordé plusieurs chansons tard dans les années 60 pour Swallow « label », comme « Tramp sur la Rue », « Lemonade Song », et « la Valse de Bayou Teche ».

«Il était respecté comme un bon musicien, mais Abshire était pas capable de supporter sa famille juste avec sa musique. Pour un tas des années, il soignait le « town dump » à Basile, à-ou tout quelqu’un venir le voir. Il est mort à Basile le 13 de mai 1981.» tiré du Cajun french music (http://www.cajunfrenchmusic.org/biographies/abshire-n.htm)

allons au fais do-do

Écoutez l’excellente «Chanson de la limonade (Lemonade Song)» interprétée par Nathan Abshire.