Catégories
musique francophone

Lucille Starr

La chanson «Quand le soleil dit bonjour aux montagnes» me suit depuis quelques décennies. Je pourrais même dire que j’ai grandi avec elle, comme nombre franco-canadiens et franco-américains. Ce qui veut dire qu’aux fêtes familiales et aux spectacles dans le comté de Kent (au Nouveau-Brunswick) j’entendais souvent cette chanson. J’oserais même dire qu’elle a été jouée un peu trop souvent, notamment par les Bunkhouse Boys de Moncton…

Originaire de St-Boniface au Manitoba, Lucille Marie Raymonde Savoie (alias Lucille Starr) mène une carrière en chanson depuis les années 50. Elle a enregistré le disque comportant «Quand le soleil» en Californie avec le groupe de Herb Alpert, le Tijuana Brass. En 1964, le 45 tours a vendu plus d’un million de copies, ce qui était une première à l’époque pour un artiste canadien et le premier hit pour A&M Records.

NCI FM propose une biographie assez complète et une entrevue avec madame Starr (en mp3). Le Canadian Encyclopedia donne quelques renseignements bio- et discographiques. Sur Wikipédia, on trouve une courte bio en anglais. Voici les paroles de la chanson «Quand le soleil dit bonjour aux montagnes».

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=aChSCXFFPlQ]

Le disque comportant «The French Song», je l’ai déniché à Renaissance Friperie je crois la même journée que l’album Lache pas la patate de Jimmy C. Newman. Une bonne journée!

starr-1195597287.jpeg

Catégories
musique francophone

Les Scarabées

Je suis tombé sur un 45 tours fort probablement dans une friperie de Montréal ou d’Ottawa. Dans ce temps, j’écoutais souvent l’album Downtown de Petula Clark (qui est d’après moi son meilleur…) En écoutant le 45 tours du groupe Les Scarabées, j’y ai entendu le même yéyé, la même mélancolie que chez Petula Clark. C’est qui, c’est quoi, ça vient d’où? Pas de pochette, pas de réponses. Internet ne recèle pas des mines d’info sur Les Scarabées et ses chanteuses: Liz Brady et Martine Gautier (alias Martine Bee).

Cet article en pdf sur friendship-first.com relate la vie de Liz Brady, de sa naissance en Égypte jusqu’à son déménagement en Floride où elle habite depuis 1985 et où elle donne des concerts de chansons francophones.

J’ai préféré (et préfère toujours) la face B – Toi l’ami là-bas à la face A – Le cœur de mon pays. Et ce n’est que bien plus tard que j’ai appris que la face A avait été un énorme succès au Québec. Mais, pas la face B. C’est d’ailleurs rarement le cas.

Liz Brady des Scarabées
Liz Brady

Les Scarabées chantent Toi l’ami là-bas

Catégories
musique acadienne

D.L. (Doris Leon) Ménard

La porte d’en arrière. Une chanson incontournable du répertoire cadien de la Louisiane. Je l’ai entendue pour la première de la bouche de Zachary Richard. Cette version se trouve sur son album Mardi gras. À CKUM, j’ai déniché La veillée des veillées (enregistrement tiré du troisième festival de musique traditionnelle 1975). Sur cet album double, le groupe de Marc Savoy en propose une interprétation, avec monsieur Doris Leon Ménard à la voix et à la guitare. (Un extrait du film réalisé lors de cette soirée de 1975). Sans compter toutes les autres versions que j’ai trouvé depuis quelques années…

À force de chercher, j’ai finalement trouvé sur internet la version originale enregistrée par son auteur/compositeur D.L. Ménard. Je ne me souviens pas exactement où je l’ai trouvé ce fichier musical…

Entrevue avec D.L. Ménard sur Évangéline the website. Quelques photos de l’artiste en 2002. Si vous avez des dificultés à défricher les paroles, j’ai trouvé les paroles sur le web.

Monsieur Ménard aurait perdu son atelier dans l’ouragan Katrina en 2006. «“The only thing holding my bones together is my imagination,” quipped Cajun country singer D. L. Menard, whose furniture shop in rural Erath was trashed by Katrina’s evil twin Rita.» HighTimes.com

Des disques de D.L. Ménard à vendre.

d.l. ménard

On écoute La porte d’en arrière interprétée par D.L. Ménard