le disco est toujours vivant!

le jour où le disco est (presque) mort

article de Guillaume Bourgault-Côté
dans Le Devoir, édition du lundi 13 juillet 2009

«C’est l’un des épisodes les plus loufoques de l’histoire de la musique populaire: la mise à mort, le 12 juillet 1979, de la musique disco par 60 000 personnes déchaînées au Comiskey Park de Chicago. Retour sur une histoire où baseball, disco et rock and roll s’entrechoquent.» lire la suite

… et 25 ans après!

en écoutant Bloc Party, Bot’ox, Glass Candy, je crois que le disco est toujours vivant et même bien portant.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *