d’anciens souvenirs…

il a quelques temps, l’arrondissement Plateau-Mont-Royal de la ville de Montréal (et quelques autres), ont décidé de la faire de la propreté la raison de toute action, tentant de punir quiconque ne nettoyait pas le trottoir devant chez lui, jetait son mégôt de cigarette par terre, dormait sur un morceau de carton, acceptait sur ses murs des graffitis… «Depuis 2006, 40 000 m2 de graffitis ont été enlevés dans Le Plateau, soit l’équivalent de près de 6 terrains de football canadien.»

galerie graffiti à ciel ouvert

cet espace (million de tapis) a pendant plusieurs années accueillis les graffiteurs, graffitistes, street artists, peintureux. un jour, le propriétaire m’a expliqué que des représentants de l’arrondissement étaient venu lui proposer des gallons de peinture pour recouvrir les murs. les murs ont été repeints…

graffiti (détail)

ces espaces non dédiés boudonnaient d’activités certaines journées de beaux temps:

grafatwork

maintenant, on a droit à une toute autre vue… ces belles tonalités de gris…

pas de graffitis

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *